Ce jour j'ai décidé de changer de tête .....

Alors là, je te préviens c'est soit l'article rigolade soit l'article tristesse.
Plutôt rigolade pour toi & tristesse pour moi je pense hein !

En Octobre dernier, juste après mon anniversaire j'ai décidé de franchir le pas pour changer de tête: passer de long à court & de brune à blonde !

Bref la totale de la totale .....

Pour le coup, je peux pas dire que ça a été un coup de tête, j'ai pas mal saoulé mes proches & même vous à vrai dire.
Mais mine de rien, autant que j'essaye de m'y faire, mettre ma tête blonde comme ça comme un cheveux sur la soupe sur le blog, ça ma paraissait bizarre.
Bref je vous ai pas raconté, comment au final de long à court ou de brune à blonde, il n'y a qu'un pas.

Un samedi d'Octobre, de décolorations en décolorations, de coup de ciseaux en coup de ciseaux ...

.... J ai décidé de changer de tête !


Pour celles qui auraient loupé le train en marche, j'ai pas fais les choses à moitié.
Des cheveux allant au bas du dos, au pure carré aux épaules en passant d'un brun foncé froid à un blond platine mine de rien encore un mois plus tard ça pique.


C'est simple, j'en étais dingue jusqu'à cet été où je m'en suis lassé ....
Une couleur trop froide & terne, une masse importante sans forme qui était au quotidien plus une galère qu'autre chose.

La première étape qui m'a semblé indispensable était d'éclaircir.
De mémoire j'ai passé l'après-midi chez le coiffeur.
Je voulais ce blond froid limite cendré & éviter à tout prix les reflets jaunes chose que ma coiffeuse n'a pas réussi ni à la première ni à la seconde ni même à la troisième.

Au passage tu noteras que j'ai retenté la coiffeuse & que je n'y remettrai plus jamais les pieds ....

De rendez-vous en rendez-vous & de décolorations en décolorations hebdomadaires chez le coiffeur, tu t'en doutes mes cheveux ont pris cher.
Mais genre très très cher même.
Tellement qu'en sortant de mon dernier rendez-vous chez le coiffeur, j'ai passé ma nuit à pleurer.

Mon premier blond orangé, qui était devenu vénitien au second rendez-vous était devenu jaune vif digne d'une pure décoloration.
Bref j'ai chialé mais genre chialé enroulé dans ma couette comme jamais....

Au lendemain, comment t'expliquer que c'était pire ?

Des cheveux secs, pire que de la paille, des cheveux torsadés entre eux, des noeuds inimaginables.
Sur le coup, l'idée d'une perruque m'a traversé l'esprit pour te dire.
Ce dimanche là, je me suis tout simplement enfermé chez moi & tous les scénarios me sont passés par la tête.

J'avais ce truc dans la tête qui me disais:
"évite le désastre, fais une coloration brune & on tourne la page" versus le "c'étais ta décision, ton souhait, une de rien 3 rdv chez le coiffeur pour plus de 150e pour ça, assume".

Ce dimanche là, j'avais décidé de changer de tête & je regrettais énormément....

Puis forte de l'expression "ce ne sont que des cheveux" j'ai décidé de prendre les choses en main.
Un soin neutralisant de jaunes, une coloration brune & une paire de ciseaux plus tard la renaissance.

Après avoir coupé mes pointes totalement mortes à l'issus de ces décolorations successives, j'ai longuement neutralisé les effets jaunes de mes cheveux pour finir par faire une démarcation plus légère entre mes racines & mon blond.

Ce dimanche là, j'ai décidé d'assumer.


Un mois plus tard, très honnêtement même si je suis satisfaite du résultat actuel je ne peux pas m'empêcher de regretter un peu.

Si la couleur obtenue après beaucoup de patinage me plait pas mal, la grosse tristesse va à ma longueur.
Oui mes cheveux longs me manquent.
Les tresses, les chignons, les queues de cheval, les moustaches en cheveux, ... bref tout ça me manque.
Moi & la patience,  je crois qu'on n'a jamais été vraiment amis enfaite !

Pour le coup, je croise les doigts & j'applique ma routine spéciale "cheveux long" 

Ce dimanche ci, j'ai décidé d'avancer.

Clairement si je sais que je vais laisser mes cheveux pousser niveau couleur, le doute est toujours là.
Honnêtement je ne sais pas.
J'aime beaucoup ce blond froid qui m'adoucit le teint & qui match plutôt bien avec mes yeux mais qui de l'autre côté me donne un côté froid.
Puis de l'autre mon châtain certes terne mais qui avait ce côté caliente qui au final sont mes origines & fait que c'est moi quoi.

Je crois que c'est mon plus gros dilemme parce que depuis 1 mois je te raconte pas les galères niveau teintes.
Ce qui m'allait en tant que brunette ne raccordent plus forcément aujourd'hui.
C'est tout un calibrage à faire, auquel je n'avais pas pensé.

La transition est là, plus loin que des regrets, je vois ça comme un pas que j'ai voulu franchir, une expérience de plus qui au final font que des fois ça marche ou pas, il faut juste aller de l'avant ! 


Bref aujourd'hui j'ai réalisé qu'on veut toujours ce qu'on à pas & que des fois c'est mieux ainsi ...


 Et toi tu préfères en blonde ou brune ?
Est-ce que je suis la seule instable capillaire?
Toi des lubies en terme de cheveux ?


Passe une belle soirée.
Sonia

mailto: urlittlefeather@gmail.com 

🎈 Tu peux me retrouver sur mon Twittermon Instagram ou encore ma page Facebook & Hellocoton 🎈



Sonia Urlittlefeather
Sonia Urlittlefeather

J'espère que cet article te plairas ! N'hésites pas à me le dire en commentaires (normalement ça remarche ... )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos petits mots ...