Mes 25 ans & mes 25 erreurs ...

Ce matin, j'ai officiellement passé le cap de mes 25 ans.

Les anniversaires, j'adore ça. Faire la fête. Voir mes amis. Passez un bon moment. Mais aujourd'hui c'est différent.
Je ne sais pas si c'est le "cap" des 25 ans en lui-même qui fait ça, mais cet anniversaire je le vois venir de loin.
Facilement depuis l'été qu'ont me le tease et plus que de l’excitation c'est de la nostalgie qui apparaît.
Est-ce que c'est le chiffre des 25 ?
Oui et non.
Enfin peut-etre.

Ça fait plusieurs jours que je me dis "25 ans comme les 24 les 23 ou les 20 c'est rien, tranquille!" mais non en fait c'est quelque chose.

Comme des étapes.

Et cela peut sembler stupide mais j'ai eu beau essayer de me projeter ou encore de planifier des choses, la seule pensée que j'ai eue a été un bilan.
Une sorte de mémo de ces "erreurs de parcours" que j'ai faites en échos à ces 25 dans l'optique de plus les faire.
Mais vu que je suis une fille qui ne fait pas 2 fois mais plutôt 5 ou 6 fois la même erreur, j'ai décidé de la noter ici, sur le blog histoire de ....


  • La question de vouloir être parfaite:
Je sais que ça peut paraître bizarre à dire mais je sais pas si ce point était là avant de lancer le blog.
Je pense qu'on a toutes nos périodes où on veut être plus ceci plus cela. Mais depuis le blog, j'ai vu ces périodes se répéter.
Plus blonde, plus brune, plus fashion, plus girly, plus mince, plus pro, plus dans les règles, plus de légumes, plus planifié, plus lisse, toujours plus de ...
Ce sentiment que si tout n'est pas rose il y aurait forcément quelqu'un pour m'attendre au tournant.
Je crois que ce point a fait tilt chez moi lorsque j'ai vu sur des grandes blogueuses ou encore youtubeuses comment la critique gratuite pouvait être finalement si simple mais à la fois si dure.
J'ai beau lire des choses, me dire que ça ne me touche pas mais en fait si, ça reste dans un coin de ma tête et dès que ça peut revenir j'y cogite.
Cette impression que si tout n'est pas parfait, on va moins m'aimer, me critiquer et finir par m'oublier.

L'âge, le temps, la maturité qui sait m'ont fait réaliser qu'au final c'est une question perte de temps.
Je crois qu'on peut être et paraître mais que le paraître ne dure qu'un temps au profit du être.

J'ai beau penser être irrécupérable mais je continuerai de sortir mon chien avec ma couette sur le dos, faire mon jogging en pyjama, vouloir marcher au profit du bus, avoir un caractère volcanique, tweeter immédiatement puis comprendre 1 minute plus tard le réel sens du tweet, faire confiance aveuglement à mon GPS, bouillir lorsqu'on ne me répond pas tout de suite à un de mes messages, ....
Voilà je ne suis pas parfaite mais je m'en porte bien ....
  • Croire que ce que je n'apprécie pas, n'est pas beau- bon- bien :
C'est Pauline qui m'a fait réaliser ça dans une de ses vidéos.
Dès qu'on est petit(e)s on apprend à dire "maman c'est pas bon", "c'est moche", c'est nul" ... et en grandissant on se rend compte à quel point ces même mots peuvent être blessants.
Je fais partie des personnes qui clairement ne réfléchissent pas avant de parler, du coup, tout sort directement puis l'information monte à mon cerveau.
Nombre de fois où au quotidien, j'ai pu faire des remarques sur la cuisine de ma mère. Jusqu'au jour où je m'en suis prise une à mon tour et là j'ai tout de suite compris.
J'ai mis de la cannelle dans ma pâte à crêpes et une de mes amies qui déteste ça m'a tout de suite dit qu'elles étaient "dégueulasses" et ça m'a énormément piqué jusqu'à ce que je réalise que mes crêpes étaient bonnes mais que selon ses goûts à elle tout simplement ça ne passait pas ... 

Les choses peuvent ne pas être à notre gout mais ce n'est pas pour autant qu'elles ne sont pas bonnes.

  • Oublier de se faire plaisir:
C'est tout bête mais pendant longtemps j'étais dans le fameux: métro-boulot-dodo.
Envie. Motivation. Habitude. Routine. Cercle vicieux.
J'ai pris énormément de temps pour "décrocher" de ce rythme qui est juste intenable sur le long terme et surtout pas sain.
Et je me suis rendu compte à quel point c'est important d'avoir chaque jour un petit moment de magie. 
Des fleurs, marcher sous la pluie, ne rien faire, voir ses ami(e)s, voyager, se perdre dans les rues de Paris, découvrir de nouvelles saveurs, découvrir de nouvelles boutiques, ....
Pour soi. Pour les autres.



  •  Courir derrière les gens
On en a beaucoup discuté sur Twitter et je me rend compte tous les jours que c'est un sujet sur lequel je me contredis souvent.
J'ai tout simplement énormément de mal à dire au revoir à des amitiés (réelles ou du blog d'ailleurs).
Je suis clairement la fille qui envoie des messages pour savoir si ça va bien, qui souhaite les anniversaires, les fêtes, qui propose des verres, ... mais qui a une réponse 1 fois sur 2.
- C'est sur que là je parais grave lourde mais en vrai ça va je te rassure -
Bien souvent je m'énerve en jurant que plus jamais je n'enverrai le premier message puis pouf send.
Du coup, ce midi j'en ai profité pour vider un peu sur les réseaux et mon téléphone en espérant que l'adage "loin des yeux, loin du coeur"  marche ....


  • La notion d'être gentil VS juste:
C'est LE principe de mes parents: qu'importe la situation faire en sorte d'être juste.
Et j'ai mis du temps à comprendre. Le principe même du principe.
J'ai cette "facheuse?" habitude de donner: En amitié. En amour. En temps. En argent. En énergie.
Et je me souviendrai toujours de ce jeu de poupées russes: trop gentille / trop méchante.

Au rayon du classique, je peux te parler de cette longue amie à qui j'ai prêté de l'argent. Elle ne m'a plus jamais remboursé. J'ai voulu garder l'amitié. Je suis passé pour la fille naive-gentille-stupide. J'ai gardé ça en moi. Sentiment d'injustice. La relation s'est dégradé. Perte de confiance. J'ai perdu l'amie.
A l'inverse, une autre amie qui m'a fait un coup de traitre et qui est revenue comme une fleur 2 jours plus tard pour un service. J'ai logiquement refusé. Je suis passé pour la fille méchante-diabolique-bitchy.

J'ai longtemps cru qu'il suffisait d'être gentil pour que tout soit tout beau et tout gentil mais comme dirait beaucoup on est pas dans un monde de bisounourses.
A défaut, je pense qu' être juste n'est pas plus facile mais règle pas mal d'injustices.
Comme dirait ma mère, les relations les plus saines sont les plus juste ....

  • Et sinon, 20 autres plus petites erreurs mémorables ....
 - Jeter les notices et les tickets de caisses par réflexe ...
- Croire mon GPS et c'est pas Cerise qui dira le contraire ...
- Faire Oxford Street le premier jour des soldes
- Croire les "on dit" , un fameux classique  ....
- Les sauces pour l'allergique alimentaire que je suis.
- Avoir mon Iphone sous la main lorsque je suis énervé
- Croire qu'un jour ou l'autre que les talons seront confortables ...
- Faire les achats de noël: la veille
- Les faux ongles.
- Ne rien noter et .. simplement oublier
Croire qu'un Iphone peut survivre une journée avec 20% de batterie
- Le Space Montaine à jeun ....
- Retomber dans la résolution "S'inscrire à une salle de sport" que je ne suis jamais ...
- Couper un figuier sans être équipé ..
- Penser que je vais trouver un copain cuisinier et survivre grâce à ma mère ou Picard
- Croire que je ferai mieux que mes parents ...
- Acheter quelque chose parce qu'il a la côte plutôt que d'en avoir un réel besoin (mes tiroirs sont remplis)
Manger dans les transports en commun, trains ou avion: juste l'odeur me rend malade.
- M'endormir avec un rouge à lèvres bordeaux.
- M'acheter des vêtements de taille plus petite pour quand j'aurai maigris ...

 


Je crois que c'est définitivement l'article le plus brouillon du blog, disons que c'est à l'image de mon humeur du jour.

Encore merci pour vos messages <3





Sonia Urlittlefeather
Sonia Urlittlefeather

J'espère que cet article te plairas ! N'hésites pas à me le dire en commentaires (normalement ça remarche ... )

10 commentaires:

  1. Très sympa cet article, c'est vrai qu'on change beaucoup en vieillissant/grandissant. J'ai eu 30 ans cette année et j'ai changé beaucoup de choses afin de ne pas reproduire certaines erreurs et ça marche (pas trop mal !)

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rolalalala le cap des 3à ans me fais tellement peur :/

      Supprimer
  2. Quand je pense que je vais avoir 27 ans dans quelques mois :/ J'ai eu du mal avec les 25 ans aussi, un quart de siècle quoi! :o
    Passé les 25, on se rapproche dangereusement des 30 ans et la çà fait mal...

    Mais bon, comme on dit, tout est dans la tête n'est-ce pas? Alors non, à 25, 26 ou 35 on n'est pas des vieux! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est pas vieux oui oui oui je valide ! Même si tu viens de me faire psychoter sur mes 30 ans ahhahahah

      Supprimer
  3. Cute photos :)
    BLOG M&MFASHIONBITES : http://mmfashionbites.blogspot.gr/
    Maria V.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou !
    Je me reconnais complètement dans le premier point. Je n'avais jamais pensé que ça puisse être le blog qui me fasse ça mais c'est possible !
    Et sinon, il faudrait que j'arrête aussi d'acheter des vêtements pour quand j'aurais maigris :/
    Bisous et encore joyeux anniversaire ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh mais nous 2 on est tellement pareil !
      Gros bisous ma Jum's <3

      Supprimer

Merci pour vos petits mots ...