Lorsque l'allergie au soleil peut gâcher notre été ....

Les beaux jours reviennent enfin et avant d'aller profiter des beaux jours j'ai eu envie de partager avec vous sur ce qu'il m'est arrivé il y a de cela 2 ans à la même période: l'allergie au soleil.


Accompagné de Fluffy, maillot de bain paré, crème solaire indice 50 sur la cacahuète ( tape dans tes mains si toi aussi tu penses à la crème solaire après avoir mis les mains dans le sable ^^ ) et sac à dos sur le dos tel Dora l'exploratrice expédition Tahiti je me met en mode construction de mon petit espace de tranquillité. 
Je m'amuse à embêter les voisins de serviette avec Fluffy lorsque je me rend compte que je rougis vite trop vite malgré mon indice 50 encore mieux et même plus souvent tartiner que mon Nutella. 
Je rentre illico presto prête à entendre la leçon sur le soleil qui va m'attendre à la maison. 
2 heures au soleil, une peau inhibée de crème solaire et je ressemble à un saumon.


Le lendemain quelques rougeurs sont toujours présente, j'évite donc l'exposition au soleil mais je constate que sur les zones qui "restent" en liberté des tâches rosées apparaissent et surtout que ces tâches me grattent.

Non pas une petite gratouille où tu te dis saleté de moustique viens ici, on sent le vécu pas vrai ?, nan l'envie de gratter immédiatement et de manière intense pour que cette envie s'arrête.
Un chiffon mouillée calme l'envie de se gratter  ....


Puis rapidement ça gratte de partout, les mollets, les avant-bras, le cou, des plaques rouges apparaissent croyant m'être fait piquer par une méduse ou autres je file à la pharmacie.
En arrivant à la pharmacie, surtout en patientant, je remarque que les zones rouges rapetissent pour rapidement me faire penser à la varicelle:
"Maman rassure moi j'ai bien eu la varicelle ? -  Bien sûre ! - Nan mais tes sûre à quel niveau du sûre ? J'entends par là sûre à 100% maman, t'es sûre que c'était bien moi?"


Après ce moment de solitude et quelques examens, la pharmacienne me dit tranquillement: 
"Ah ça ce n'est qu'une simple allergie solaire, cachez vous du soleil, prenez ce médicament contre les allergies et préparez vous pour l'année prochaine car cette année le soleil c'est fini, bonne vacances"

J'avoue en sortant, la pharmacienne à pris cher, mais sérieusement je n'avais pas réservé 1 mois au Portugal à la mer en plus de ça pour rester à regarder la télé, complètement impossible...
Durant les jours suivants, je me suis mis en mode vampire avec mes cachets et ma crème pour faire disparaître au plus tôt ces tâches sur ma peau.

Puis lorsque j'ai eu gain de cause, comptez bien 4-6 jours, j'ai repointé le bout de mon nez sur la plage.
Je te l'accorde, décision totalement immature et que j'ai regretté illico presto grâce à cette envie de gratter encore encore et encore.


Pour être honnête par la suite, j'ai remis le costume de Dora l'exploratrice et j'ai arrêté de jouer à la sardine sur la plage.


Pour récapituler lors d'une allergie au soleil, aller à l'ombre , rafraîchissez les zones qui montrent les signes de l'allergie avec un gant mouillée par exemple, réparer votre peau avec une crème réparatrice , prenez vos comprimés anti-allergiques et enfin préparer vous.


L'année suivante, j'ai visité mon médecin généraliste puis un dermatologue qui m'a donné quelques conseils pour préparer sa peau au soleil afin d'éviter un maximum l'allergie.



1- Les aliments riches en bêta carotènes:

Je pense qu'avant de se tourner vers les produits "industriels" ou autres solutions on peut regarder du côté du naturel.
En lisant les étiquettes on peut déchiffrer une multitude d'aliments reconnus pour leur richesse en bêta carotène.
On peut citer les carottes, les oranges ou encore les abricots mais il y a également les choux, les kiwi, les melons,  les épinards par exemple qu'il ne faut pas négliger.
Une salade de fruits, un jus de carottes quotidiennement, des abricots comme encas et bien souvent on a une bonne dose de béta carotènes !



2- Les compléments alimentaires:

Vous ne pouvez pas passer à côté, l'été il y à plein de paquets qui pointent le bout de leur nez, en gélules ou à boire  vous avez une multitude de choix et une multitude de marques.
J'ai testé les gélules Oenobiol qui ont fait effet sur moi, puisque pas d'allergie l'année dernière, mais vraiment ça a été une souffrance pour avaler ces gélules.
Déjà que je suis "anti-médicaments" et que la seule chose que j'ingurgite est un doliprane 500 en sachet, la taille des gélules puis le goût et l'odeur vraiment tout sauf naturel et bon mais c'est efficace.


Puis cette année, je suis passé à autre chose et vu que les cachets / gélules me rebutent j'ai décidé de me pencher sur le cas des compléments en forme liquide.
Je n'ai trouvé que Forté Pharma qui propose des ampoules à boire à environ 13€ en parapharmacie.
La solution est plus facile pour moi, niveau goût ça passe bien dilué dans un jus de fruits mais nature non ça n'a absolument pas les goûts ni de carotte, ni d'abricot, c'est juste tel quel infect !
Donc oui ce n'est pas bon mais ça reste une gélule / ampoule à prendre par jour un mois voir 15 jours avant le départ, c'est efficace (ces deux-là, j'entends bien) mais d'un point de vue gustatif pour moi c'est affreux.

3- Les UV:

C'est la solution la plus radicale, préparer sa peau à base de petite séance de soleil artificiel. 
Mon dermatologue m'a recommandé, au cas où, d'en faire 2-3, pour ma part, je fais 2 séances de 7 minutes dans la machine la plus faible.
Faites très attention avec les UV, au risque de devenir orange dégoutant, je ne vous répéterai pas les avertissements de garde, simplement prenez garde où vous faites vos UV.
Lors de ma première séance, je suis allée à un centre où l'une des premières questions a été 
"Vous souhaitez faire combien de temps?" "Et vous voulez quelle machine?"
Vous l'aurez compris ce n'est pas très rassurant et encore moins professionnel, essayer de rentrer dans plusieurs centres et poser leur des questions, demandez des conseils, ...
A noter que certains centres proposent "UV illimités" comment vous dire que cela me paraît très peu sérieux .....


Sachez donc que si vous avez une allergie au soleil une année vous pouvez y remédier lentement afin de recréer une "relation de confiance" entre votre peau et le soleil.

Si vous avez peur de faire à nouveau une allergie au soleil, vous pouvez par mesure de précaution prendre un anti-allergique quelques jours avant de vous exposer, mais votre médecin sera plus à même de vous conseiller.
A noter, que j'ai eu un médicament contre les allergies et une crème contre les coups de soleil type Biafine (qui refroidit directement la peau) mais comme je les ai acheté à l'étranger, je n'ai pas de nom spécifique à vous conseiller.



Puis n'oubliez pas allez-y progressivement les premiers jours, évitez les plages horaires les plus chaudes et surtout indice 50 obligatoire !

Passez une bonne soirée et prenez soin de vous ;)


Sonia Urlittlefeather
Sonia Urlittlefeather

J'espère que cet article te plairas ! N'hésites pas à me le dire en commentaires (normalement ça remarche ... )

2 commentaires:

  1. Moi j'ai carrément fait un œdème à cause du soleil une année au ski depuis je suis fais très attention mais c'est la galère surtout moi qui habite au bord de l'eau quoi ... mais bon la santé avant tout bisous ma belle <3

    RépondreSupprimer
  2. Je suis allergique depuis ... pifffouuu... toujours je crois :D !
    Il y a des laits solaires spécifiques pour les allergiques j'en parlé dans mes articles sur les laits solaires et ils fonctionnent très bien ;) (préférence pour le bioderma sensitiv pour ma part, pas cher et ultra efficace)

    Bon courage!!!!!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots ...