Ce petit fard crème de cette petite marque à petit prix qui à tout d'un grand ....

Aujourd'hui j'ai envie de vous parler de lui mon précieux, mon précieux 1er fard à paupière crème que j'ai acquis dans mon existence.
Car oui j'ai été ingrate, vous lisez bien, j'ai parlé d'autres fards crème sur le blog mais lui, mon premier qui m'a initié à ma première fois je ne vous en ai jamais parlé.
Je me devais bien là de lui rendre quelques minutes de gloire avant qu'il dégaine le motif de la tromperie pour me lâcher.
Lui c'est mon premier, LE premier fard à m'avoir tenté, LE premier fard à m'avoir séduit avec sa teinte brillant d'un tel éclat, LE premier fard à m'avoir vu rougir devant sa pigmentation et LE premier fard à m'avoir fait crier de plaisir par son efficacité.
Alors il me la demandé, il m'a demandé implicitement de le mettre un peu en lumière, de lui donner la parole par peur de passer derrière ceux que j'ai fais passer avant lui sur le blog: les Gemey, les EyesLipsFace, ...


Lui, il est simple, il est petit et pas très beau ce qui ne le met pas en avantage face à d'autres fards crème néanmoins il concentre sa force dans l'intimité de son pot: un tourbillon de lumière !
Vous savez ce petit fard crème de cette petite marque à tout petit prix qui ne paye pas de mine ? 
Ne le testez pas que le premier soir, inviter le à sortir à diverses occasions et vous verrez qu'il à tout d'un grand.

A l'intérieur de ce petit pot frêle ce cache une perle aussi bien au sens propre qu'au sens figuré.
Notre histoire a débuté lors d'une longue journée ensoleillée, les papillons me sont montés au ventre lorsque je l'ai aperçu ce numéro 40 (Lord of the Blings by Catrice) laissé sur ce présentoir à la solitude.
A vrai dire c'est un solitaire, il n'aime pas briller en société, vous l’aurez compris son packaging n'est pas flatteur, néanmoins il n'en a pas besoin ....
Il pourrait faire briller le monde tellement son intérieur est généreux en matière néanmoins il n'a qu'une prétention ... te faire briller toi au milieu des autres.
C'est noble, c'est généreux, finalement c'est tout lui: le Quasimodo des fards à paupières.
Telle Esmeralda après avoir été séduite j'ai creusé derrière cette carapace peu glorieuse,


  • comment est'il ? c'est un beige champagne métallisé qui illumine ton regard avec une folle dose de poussière de reflets argentés,
  • est-il tendre? bien plus même, il est fin, soyeux et très facile à travailler de quoi faire cela en mode rapido,
  • s'adapte t'il? oui à toutes les occasions aussi bien pour la simplicité quotidienne que pour les longues soirées de folies, 
  • est-il fidèle? ah cela t'intéresse, il tient parfaitement toute la journée, n'a pas besoin de produits annexes pour assurer ! 
  • est-il généreux? à chaque sortie il offre le maximum de pigmentation que nous soyons seul ou accompagné et il n'arrête pas sa générosité une fois que tu es passé à la caisse non, il est prêt à passer sa vie à tes côtés tellement il dure !

Alors non je ne lui ai pas fait d'infidélité dans la famille Catrice même si je sais que pour 4€ les 5g c'est dur de résister surtout pour une perle pareil.

Suite à ce bref coup de projecteur, le Roi reparti avec la Reine dans son château de makeup où ils vécurent heureux et bien entourés ...

Sonia Urlittlefeather
Sonia Urlittlefeather

J'espère que cet article te plairas ! N'hésites pas à me le dire en commentaires (normalement ça remarche ... )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos petits mots ...